Hey tout le monde, comme promis je reviens avec un article sur mon dernier film coup de cœur, La Famille Bélier.
Malgré un des pires fashion faux pas de l’humanité, j’ai pleuré!!! Tellement d’émotion sans tomber dans les clichés, une histoire émouvante, des acteurs fantastiques et une sincérité profonde qui nous touche tous.
Il faut quand même noter que trois des acteurs principaux ont dû apprendre à signer, c’est à dire apprendre une nouvelle langue, la langue des signes.  Ce qui est quand même remarquable!!!!!!!!!!!!

Je pense très franchement qu’il faut applaudir et féliciter Luca Gelberg, le seul acteur sourd et muet du film, car pour un premier rôle j’ai vraiment été choqué (dans le bon sens du terme) justement par son jeu d’acteur remarquable et sa facilité à tourner avec d’autres acteurs plus qualifiés.
Bon par contre je n’ai pas compris pourquoi Eric Elmosnino, le professeur de musique, a été coiffé comme un italien avec de la gomina dans les cheveux le tout ramené en arrière! Mon dieu si la déesse de la mode existe elle a dû s’étouffer avec son Cosmopolitan tout frais! Enfin bref passons, comme je disais précédemment, une vive émotion se ressent tout au long du film et à la fin, c’est l’apogée, c’est tellement fort, j’ai eu beau me retenir tout le film de pleurer, à la fin impossible!

Très franchement à vous je peux vous l’avouer, je ne savais pas quoi penser de ce film malgré les excellentes critiques, j’avais peur en fait que ce soit trop nian nian, enfin pas assez folichon à mon goût. Mais comme ce soir là tous les autres films au cinéma ne m’intéressaient pas réellement j’ai presque supplié mes amies d’aller voir celui-là!
Le début ne m’a pas forcement interpelé mais quand j’ai entendu du Michel Sardou j’ai craqué!
C’est toujours comme ça, quand je vois Jean Dujardin ou que j’entend du Michel Sardou je pense à mon père (grand fan du chanteur encore et surtout aujourd’hui) et je craque.
Même si le fait de présenter du Michel Sardou au concours de La Maîtrise de Radio France m’a légèrement surpris mais bon c’est un film après tout !

La chose qui m’a surtout marqué c’est la force de certaines scènes, sans parole ou très peu mais qui sont extrêmement percutantes! Comme quand Rodolphe Bélier met la main sur le thorax de sa fille pour ressentir la musique ou encore une des dernières, où Paula décide devant le jury de la Maîtrise de chanter et de signer en même temps les paroles d’un des grand classique de Michel Sardou « Je vole » et que sa famille ressent et comprend le vrai sens de la passion de leur fille.

Bon soit c’est un film émouvant mais aussi drôle!! L’humour reste très présent et permet de traiter plus légèrement des sujets importants et plus durs comme l’handicap. Il résonne peut-être un peu comme une petite bouffé d’espoir et comme le changement des mentalités de notre société actuelle.
J’ai malheureusement apprit que beaucoup de personnes souffrant de cet handicap n’avaient pas du tout apprécié le film. Je n’ai pas trop compris pourquoi, à mon humble avis, l’exposition plus prononcée des handicap sans cliché ou poser des étiquettes permet une meilleure connaissance de cet handicap. Je trouve ça important que nous parlions de ces choses là.

Donc voilà, j’ai vraiment adoré ce film et je vous conseille vraiment de le voir. J’espère vraiment que vous avez apprécié cet article légèrement personnel!
Bisous Bisous !!

Advertisements