Hello les girls ! Aujourd’hui j’ai très envie de vous parler d’un essentiel de la mode, d’un basique à toutes épreuves à absolument avoir dans son dressing selon moi, vous l’aurez deviné c’est le tee-shirt blanc. Bon je vous dis ça mais j’en porte rarement, même si j’aurais envie d’en porter plus. Parce que c’est un petit mystérieux ce tee-shirt, on ne sait pas exactement quand il a été créé. De ses débuts nous savons juste qu’il a vu le jour aux États-Unis et que la marine américaine l’a mis sur le devant de la scène. En 1913, ce tricot blanc en coton, à manches courtes et à col rond est utilisé comme tricot de peau, ou sous-vêtement par les marins. Les autres américains eux portaient plus des maillots sans manche « singlet » ou des sortes de combinaisons caleçons d’une seule pièce « union suit » comme sous-vêtement.

B105SG_white

imagesCAF2HNFM

Il faudra attendre les années 30 pour qu’il soit commercialisé par des grosses entreprises comme Fruit of the Loom ou Hanes. Mini révolution en 1938 quand Sears présente un tee-shirt pour la modique somme de 24 cens, il devient alors et sous-vêtement et vêtement à part entière.

Il est dit par certaines personnes dont je ne citerais pas les noms car je ne les connais pas que les miliaires en portaient pendant la guerre, montrant ainsi au monde entier ce vêtement. C’est surtout la marine américaine, la Navi ou encore Royal Navi qui sont les premiers à porter le tee-shirt classique.

Comme toujours il y a un hic, un gros hic même, car l’on s’aperçoit que le blanc immaculé de ces tee-shirt faisait des marins une cible des plus facile (quel carnage). Les premiers sont donc teint sur le terrain avec du marc de café, heureusement plus tard ils seront portés vert. Quand ils rentrent chez eux, les marins, soldats et militaires font suivre leur tee-shirt. Dans tous mes articles Fashion History, il y a toujours ce fameux moment où je parle de la seconde guerre mondiale (surtout dans les prochains épisodes), celui-ci est arrivé. Car les soldats américains l’importent en Europe pour sa praticité.

Au tout début, le tee-shirt avait une encolure plus large et les manches plus courtes que nos tee-shirt aujourd’hui, même si la base est restée la même des années 1900 aux années 60. Faisons une mini parenthèse, à la fin des années 40, le premier tee-shirt imprimé voit le jour pour la campagne du gouverneur de New-York Thomas.E.

Enfin la célébrité de ce vêtement arrive grâce à Marlon Brando où en 1951 il porte à merveille un superbe petit tee-shirt blanc moulant à souhait dans son film « A streetcar named Desire » de Stanley Kawalksi. Il va continuer à cultiver son image de bad boy rebelle dans ses autres films, où il portera évidemment un tee-shirt.

Marlon-Brando-John-Engstead-1950

Son image se transfère sur son habit et le tee-shirt devient un peu la pièce de tous les vilains garçons, mais aussi des gentils qui souhaitent crâner un peu. Dans la lignée bad boy sexy n’oublions pas James Dean qui a continué à populariser ce tee-shirt, ou encore Elvis Presley qui le portera sous sa veste en cuir, permettant ainsi aux rockeur de l’adopter.

le-style-de-james-dean-2

C’est à ce moment-là que le tee-shirt commence à changer, petit à petit pour mettre le corps de l’homme plus en valeur, car il reste un vêtement très masculin. Il faudra attendre les tee-shirt imprimés pour que les femmes l’adoptent également.

Aujourd’hui très populaire, le tee-shirt blanc a connu peu de changement depuis sa création, même si de nos jours il existe plusieurs formes. Personnellement j’ai opté pour un tee-shirt loose blanc pour contraster avec mon pantalon carotte imprimé qui reste un peu classique. J’ai misé sur les accessoires pour que ma tenue soit complète. Alors maintenant que vous connaissez son histoire, je vous laisse juger !

Bisous !!

Pantalon : Zara ; Tee-shirt : Gémo ; Sac: Gémo ; Lunette : Vintage ; Bijoux : clair’s ; Chaussure : New Look

 

Advertisements